Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Musée de l'Holographie avait son site depuis 1998 www.museeholographie.com  .Voici  maintenant le blog, pour des compléments historiques, techniques et les actualités.

Tous les textes et images sont protégés par le copyright.

Recherche

4 novembre 2005 5 04 /11 /novembre /2005 00:00

LES PRECURSEURS

 - 300 av. J.C. Aristote remarque que s'il se trouve un orifice dans l'une des parois d'une pièce sans fenêtre, une image inversée du paysage faisant face à cet orifice apparaît sur le mur opposé.

 - 1515 Léonard de Vinci décrit avec précision la "caméra oscura" ancêtre de l'appareil photographique.

 - 1801 Thomas Young émet la théorie de la nature ondulatoire de la lumière qui sera à la base de l'holographie.

 - 1816 Nicéphore Niepce invente la photographie.

 - 1839 La France fait don au monde entier de la découverte de la photographie.

 - 1891 Gabriel Lippmann, Prix Nobel 1908, réalise les premières photographies interférentielles en couleur et propose dès 1908 "une photographie intégrale", c'est-à-dire en relief.

 - 1895 Les frères Lumières présentent les premières projections cinématographiques.

 LA DECOUVERTE DES LASERS ET DE L'HOLOGRAPHIE  

- 1917 Albert EINSTEIN, par ses travaux sur l'émission stimulée, pose les bases théoriques pour la mise au point des lasers.

- 1947 Dennis Gabor, Prix Nobel 1971, imagine de superposer à l'onde lumineuse réfléchie par un objet une onde cohérente de référence et propose pour sa découverte le terme holographie ou écriture totale, du grec holos : tout et graphein : écrire).

- 1964 Les physiciens américains Leith et Upatnieks appliquent le laser aux travaux de Gabor et présentent les premiers hologrammes d'objets tridimensionnels. A la même époque, le physicien soviétique Y. Denisyuk propose une méthode d'enregistrement inspirée des travaux de Lippmann qui permet de restituer les images en éclairant l'hologramme en lumière naturelle.

 - 1964 Prix Nobel pour les lasers : Schawlov et Townes aux USA, et Basov en URSS.

 - 1965 Applications industrielles : l'interférométrie (contrôles non destructifs) Karl Stetson et Robert Bowel publient leurs études de l'analyse des vibrations en utilisant l'holographie.

 - 1968 Stephen A. Benton développe l'hologramme de transmission visible en lumière blanche. Cet hologramme est aussi connu sous le nom d'hologramme arc-en-ciel car il a les couleurs de la lumière blanche décomposée par un prisme.

- 1974 Michael Foster met au point une technique pour estamper les interférences directement sur du plastique et produire des hologrammes en production de masse à des coûts très bas.

 - 1975 Les grands hologrammes. L'hologramme la Vénus de Milo (1m x 1m50) est réalisé au LOBE (Laboratoire d'Optique de Besançon).

 - 1977 En Union Soviétique, Victor Komar produit un film holographique de 47 secondes. A la même époque, Llyod Cross aux USA  perfectionne son système de film holographique et commence à produire des stéréogrammes. Ce type d'hologramme restitue à la fois le relief et le mouvement. Le personnage animé flotte dans l'espace au centre d'un cylindre de plexiglas.

 - 1980 Le Musée de l'Holographie ouvre ses portes à Paris le 26 mars.

 - 1982 Le LOBE réalise la première expérience cinéholographique présentée au Collège de France avec le LEAC.

 - 1983 Le Musée de l'Holographie organise à Pékin une exposition qui accueille plus de quatre mille visiteurs par jour au Palais des Expositions.

 - 1984 L'holographie pénètre dans la vie de tous les jours : les cartes de crédit utilisent un hologramme, les scanners holographiques décodent les codes barres dans les supermarchés. National Géographic sort un numéro à 11 millions d'exemplaires avec un hologramme en couverture.

 - 1985 Le laboratoire du Musée de l'Holographie s'ouvre aux artistes. Une série d'hologrammes est réalisée pour l'Exposition Universelle de Vancouver avec l'artiste Michaël Snow.

ALEXANDER, Margaret BENYON, Dominique MULHEM, Josette RISPAL entre autres fréquentent le laboratoire du Musée de l'Holographie.

- 1985 Le Musée de l'Holographie coproduit avec l'ISL le premier film holographique de fiction "La Belle et La Bête" d'Alexander.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Marie CHRISTAKIS - dans Historique de l'holographie
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens