Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Musée de l'Holographie avait son site depuis 1998 www.museeholographie.com  .Voici  maintenant le blog, pour des compléments historiques, techniques et les actualités.

Tous les textes et images sont protégés par le copyright.

Recherche

1 décembre 2005 4 01 /12 /décembre /2005 15:08

Pour tout renseignement contacter Jean-Sébastien Lauret

Tél 01 47 40 59 88 e-mail : lauret@lpqm.ens-cachan.fr

Bâtiment d’Alembert – Amphi Fortunato à 18 heures



Jeudi 8 Décembre

Daniel MAYSTRE

(Institut Fresnel, Marseille)

" Métamatériaux et cristaux photoniques:

Une prochaine révolution de l'Optique?"

Résumé :

Après un bref panorama des travaux de l'équipe CLARTE de l'Institut Fresnel de Marseille, les travaux consacrés aux métamatériaux de type "main gauche" seront présentés. Au cours des dernières années, de nombreux travaux théoriques et expérimentaux ont montré que les métamatériaux, structures métallo-diélectriques périodiques, pouvaient simuler des matériaux homogènes qu’on ne peut trouver dans la nature, par exemple des matériaux de permittivité, perméabilité et indice optique négatifs [1-4]. Toutefois, les réalisations expérimentales se sont limitées au domaine microonde. L’extension des fascinantes propriétés des métamatériaux main gauche au cas de l’infrarouge et du visible pose de sérieux problèmes, compte tenu despertes des métaux dans ces domaines spectraux.

Pourtant, les formidables applications potentielles des matériaux main gauche dans le visible et l’infrarouge, par exemple la lentille plate parfaite ou le piège à photons, stimulent la recherche dans ce domaine. L’exposé s’efforcera de présenter ce nouveau champ de recherche, de situer les enjeux de la recherche et d’envisager des solutions à la question posée par l’extension de ces structures au domaine visible.

En particulier, nous ssaierons de répondre à une question cruciale: les cristaux photoniques purement diélectriques, qui ne souffrent pas des défauts des métaux dans le visible et qui engendrent eux aussi les phénomènes d’ultraréfraction et de refraction negative [5,6], peuvent ils être classés parmi les métamatériaux main gauche ?

Si tel était le cas, une des limitations les plus drastiques de l'optique, la limite de Rayleigh, qui fixe la résolution maximale d'un instrument d'optique, serait levée et c'est probablement à une révolution de l'optique que l'on assisterait. Assez curieusement, le début de la présentation laissera apparaître les fortes analogies entre les propriétés des métamatériaux et le roman de Lewis Carroll "A travers le miroir" et, comme Alice, nous serons amenés à traverser le miroir pour y trouver… les métamatériaux.

 

Hologramme de rélexion de Pascal GAUCHET "Alice" - Collection Musée de l'Holographie

 

References:

V.G. Veselago, "The electrodynamics of substances with simultaneously negative value of e and m," Sov. Phys. Usp. 10, 509-514 (1968).

J.B. Pendry," Negative refraction makes a perfect lens," Phys. Rev. Lett. 86, 3966-3969 (2000)

D. Maystre and S. Enoch, “Perfect lenses made with left-handed materials : Alice’s mirror ?”, Journal of the Optical Society of America A 21, 122-131 (2004).

R.A. Shelby, D.R. Smith and S. Schultz, "Experimental verification of a negative index of refraction," Science 292, 77-79 (2001).

S. Enoch, G. Tayeb, D. Maystre, "Numerical evidence of ultrarefractive optics in photonic crystals", Optics Comm. 161, 171-176 (1999)

B. Gralak, S. Enoch, and G. Tayeb, "Anomalous refractive properties of photonic crsytals," J. Opt. Soc. Am. A 17, 1012-1020 (2000).

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Marie CHRISTAKIS - dans Conférences et rencontres
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens