Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Musée de l'Holographie avait son site depuis 1998 www.museeholographie.com  .Voici  maintenant le blog, pour des compléments historiques, techniques et les actualités.

Tous les textes et images sont protégés par le copyright.

Recherche

1 décembre 2005 4 01 /12 /décembre /2005 15:17




© J. Chatin / CNRS Photothèque
Pas à pas vers la recherche

Grâce à l'holographie, un chercheur enseigne à de jeunes étudiants son métier. Une étonnante initiative avec des publications à la clé !

"Au détour d'un couloir de l'École polytechnique de Palaiseau, Holger Vach pénètre dans une petite salle sans ouverture. De ses yeux pétillants et malicieux, il désigne un grand plateau d'acier qui trône au milieu de la pièce. Dessus, un assemblage savant de petits miroirs et de lasers. « Il s'agit, explique-t-il de sa voix posée, d'un dispositif pour réaliser des images holographiques ». Grâce à lui, il initie des étudiants de première ou de deuxième année de Polytechnique à la recherche et essaie de développer leur créativité. Certains d'entre eux obtiennent des résultats si remarquables qu'ils sont publiés dans des revues scientifiques réputées.
Surprenante activité pour ce chercheur du CNRS spécialiste de la dynamique moléculaire au Laboratoire de physique des interfaces et des couches minces (LPICM) de l'École polytechnique de Palaiseau.


Les modes vibratoires d'une anche de clarinette. Seules les anches de bonne ou très bonne qualités montrent le premier mode de torsion (voir b). Les modes (e) et (f) sont caractéristiques des anches exceptionnelles.
© H. Vach / CNRS
En fait, depuis 1981, cet homme modeste dispose d'une centaine d'heures d'enseignement par an au département de physique. Dans le cadre de travaux pratiques, il associe à son travail d'enseignement théorique, des projets de recherche relativement simples qui permettent à des étudiants de première et de seconde année de travailler en collaboration avec des chercheurs. À la base de cet enseignement original, le chercheur utilise l'interférométrie holographique, technique qui permet de mesurer de minuscules déplacements, des déformations, des vibrations d'objets1 ou des changements de chemin optique. « Je leur apprends cette technique grâce à des manipulations plutôt ludiques sur la mesure de la vitesse de croissance des champignons, sur les variations de température à l'intérieur d'une ampoule électrique ou encore sur la vitesse de séparation de produits dans un médicament dilué, comme la trinitrine utilisée pour le traitement du cœur. C'est une sensibilisation à la pratique de la recherche expérimentale », explique-t-il.
Certains de ses étudiants se sont attelés par exemple à prouver des théories de chercheurs. Des calculs sur les modes vibratoires de tambours irréguliers ou fractals réalisés par le Laboratoire de physique de la matière condensée ont ainsi été confirmés par l'expérimentation. Ce travail a été publié par la très réputée revue de physique Applied physics letters.
Un autre projet réalisé avec l'aide du Laboratoire d'acoustique musicale, sur les modes de vibrations d'une cloche, s'est traduit par deux publications dans American journal of physics.
Dès que les élèves maîtrisent les techniques holographiques, Holger Vach les encourage à travailler sur des projets de recherche plus personnels. Récemment, deux étudiants se sont demandés si on pouvait mesurer la qualité musicale des anches de clarinettes. Achetées par paquet de dix, elles n'offrent aucune garantie de leur bonne qualité au musicien. Ces deux élèves ont proposé à deux solistes professionnels de l'Opéra national de Paris de jouer avec vingt-quatre anches neuves et de les classer en quatre catégories différentes : très mauvais, mauvais, bon et très bon. De leur côté, les étudiants ont montré grâce à l'interférométrie holographique les différents modes de vibrations de ces anches et ont réussi à établir une relation objective entre les caractéristiques vibratoires d'une anche et sa qualité sonore. Ce travail a fait l'objet d'une publication dans le Journal of the acoustical society of America et a été récompensé en 1999 par un financement de l'Agence nationale de valorisation de la recherche (Anvar). L'enseignement d'Holger Vach révèle le plaisir et la passion du chercheur à de jeunes et brillants étudiants qui rechignent aujourd'hui à s'engager sur la voie de la recherche. Une initiative originale et couronnée de succès : la plupart aujourd'hui de ses anciens étudiants sont dans le métier !
Fabrice Impériali



1. L'holographie permet grâce au laser la restitution d'images en trois dimensions. L'intérêt de l'interférométrie holographique est de faire apparaître sur l'image un système de franges comparables à des lignes d'altitude sur une carte de randonnée. On peut ainsi mesurer des mouvements infimes de l'ordre de la longueur d'onde de la lumière.

CONTACT
Holger Vach
vach@leonardo.polytechnique.fr




© CNRS

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Marie CHRISTAKIS - dans La recherche en France
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens